Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 18:02

Voilà un texte de Claude Kaiser paru sur facebook :

NOUS SOMMES TOUS DES AIR FRANCE

Merci merci aux copains d'air france pour cette bouffée d'air!
Une chemise arrachée, ce n'est pas grand chose, c'est un peu comme un oeuf pourri qui atterrirait sur la tronche à Valls, Macron ou Sarko.
Mais le symbole est puissant!
Le DRH (directeur des ressources humaines) , aujourd'hui c'est la voix de son maître, c'est le bras armé du grand patronat et de la finance, c'est celui qui te fout à poil sur ordre de la hiérarchie.
Et toi, en bon citoyen bien élevé, t'as même pas le droit de dire un gros mot sinon c'est de la "violence intolérable", de l'"incapacité à débattre", de l'"atteinte à la république".
Parole mais qu'ils aillent se faire foutre ces affameurs avec leurs leçons de morale à 3 sous!
C'est autre chose que la chemise qu'on a envie de leur arracher à ces chiens de garde du capitalisme et on le ferait si on était un dixième aussi barbare qu'eux.
250 milliards de cadeaux fiscaux et sociaux pour les gros bonnets, actionnaires, banquiers et grands groupes chaque année, tout ça au nom de l'emploi et de la compétitivité, avec les résultats que l'on sait!
Et nous, faudrait qu'on accepte de se faire lourder à leur volonté, qu'on accepte de gagner moins pour s'aligner sur nos camarades chinois, qu'on accepte de perdre des jours de congés et de partir en retraite plus tard, qu'on accepte de se faire sucrer nos allocs chômage ou notre rsa en se faisant traiter de parasites, et qu'on se gave de leurs déchets nucléaires ou de leurs pesticides parce que l'écologie c'est pas rentable.
Et tout ça sans rien dire, ou juste en émettant de timides protestations, et par la voix de nos organisations syndicales bien sûr!
Quand on voit la vitesse avec laquelle CFDT, FO et CGT ont condamné les copains qui ont arraché une chemise, ben pardon les beaux messieurs, mais ça nous donne pas envie de déléguer notre colère.
Voyez vous beaux messieurs, notre réponse à votre indignation de vierges effarouchées, c'est que non seulement on vous emmerde mais qu'en plus on va continuer à vous arracher vos chemises Lacoste pour vous montrer de quoi on est capable.
Et ce n'est qu'un début, vous ne nous traiterez pas encore très longtemps comme des abrutis ou comme des esclaves.
L'est républicain, après l'affaire de la chemise d'air france, a titré: " L'onde de choc! Des images qui font le tour du monde! La france apparaît à l'étranger comme un pays impossible à réformer"
L'est républicain, comme ses copains du gouvernement et du patronat, a honte pour la france.
Ben nous, cette france là , on n'en a rien à foutre. Nous, on est fiers de nos copains et de nos copines d'air france qui nous redonnent à tous un peu de dignité.
Et si cette france là peut être un exemple dans le monde entier, si toutes les chemises de DRH et de patrons du monde étaient arrachées demain, eh bien on en serait encore plus fiers!
A bas leur ordre et leur sécurité, vive la révolte!
Et ça commence aujourd'hui!

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 16:18

Il y a deux ans 1134 ouvrier(e)s mouraient dans l'effondrement de leur usine au Bangla Desh. Ben oui là-bas on fabrique les vêtements que nous portons, fabriqués par des quasi-esclaves pour lesquels il n'y a pas la protection d'un code du travail que critiquent chez nous des fumiers à qui ce genre d'accident ne risque pas d'arriver. Pas de normes environnementales non plus, on peut y aller, on peut tout saccager. On dit dans ces pays : si vous me garantissez un coût de la main d'oeuvre en dessous de tel montant je m'installe chez vous sinon je vais ailleurs.
On entend toute la journée des patrons bien gras se plaindre d'un code du travail trop contraignant pour eux. Ils n'en ont rien à faire, ils veulent faire du fric, c'est tout, le coût humain n'entre pas dans leurs préoccupations. Après tout il n'est pas si loin le temps où on envoyait des jeunes courir face à des mitrailleuses en fusillant ceux qui ne sortaient pas assez vite des tranchées. Les profiteurs n'ont aucun scrupule. Pour eux les masses humaines sont comme des fourmis sur lesquelles on met un produit pour les faire disparaître quand elles deviennent gênantes. Il ne faut pas se faire d'illusions.
Pour comprendre un peu mieux les choses il faudrait se mettre dans la peau d'un patron. Admettons qu'aujourd'hui je veule devenir patron. Je vais me renseigner sur les formalités à accomplir. Selon les interlocuteurs que je vais rencontrer, on va peut-être me mettre en garde, beaucoup échouent, il y a beaucoup d'échecs, on verra plus loin pourquoi (du moins quelques causes).
D'autres vont m'encourager, même si le projet que je présente est scabreux et peu réaliste. Ce sont qui travaillent pour des statistiques (celles du chômage, celle des créations d'entreprises, etc...). Ceux qui seront par contre les plus dubitatifs et méfiants vont bien sûr être les banquiers. De toute façon ils ne prêtent qu'en fonction de garanties, c'est à dire que le montant d'un prêt correspond à la valeur de ce qu'ils peuvent saisir en cas de faillite.
Ensuite il faut avoir des clients et je dirais même que c'est par là que j'ai certainement commencé. Avoir déjà un bon carnet de commandes à montrer aux banquiers ça aide même si à ce moment on commence déjà à serrer les fesses.
Ca demande déjà un certain tempérament très dynamique et beaucoup d'entregent même si on a un produit ou un service miraculeux.
On va dire que j'ai franchi ces étapes avec succès.
Je produis, je vends et je fais des factures. Et c'est là que commencent les difficultés. Parce que là immanquablement vous avez le client qui commence à vous raconter sa vie, ses difficultés, ses problèmes...
Il vous demande un délai. Et derrière vous il y a le banquier qui attend sur les mensualités de remboursement. Là ça se gâte. Comment vais-je réagir ? Je suis humain, je comprends les difficultés, feintes ou réelles de mon client, jes suis MORT. Le banquier ne va pas me faire de cadeaux, il a des comptes à équilibrer, sa survie en dépend. Ma survie à moi c'est d'encaisser les montants facturés. Et là je dois être impitoyable, si je ne le suis pas je ne suis pas un patron, enfin pas longtemps. Il faut un tempérament de fer.
Autre situation possible : je n'ai qu'un client pour lequel je soustraite des activités. Il me tient par les boules. S'il dénonce mon contrat je meurs. Il m'impose des prix toujours plus bas et je n'ai pas le choix, je n'ai pas d'autre débouché. J'ai des ouvriers qui me demandent une augmentation de salaire alors que ma boîte est tout juste à l'équilibre. Je suis obligé d'être dur avec eux.
Admettons que je me lance dans l'artisanat. Ceux qui sont déjà dans la place se sont déjà partagé le marché et s'entendent sur les prix. C'est un moyen de vivre correctement à condition de bien contrôler l'offre sur le marché. Alors il faudra affronter les peaux de bananes lorsque je voudrai me trouver des clients. Cela veut dire que là aussi je devrai être un peu pourri pour maintenir mon entreprise à flot. Là il faut connaître les ficelles des arrangements, des magouilles, des trucs pour réduire la fiscalité. J'en ai connu qui ont coulé parce qu'ils étaient honnêtes fiscalement (même que le mec des impôts leur disait qu'il n'avaient qu'à tricher comme les autres).
Ceux qui ont hérité de la boîte de papa la coulent quand ils n'ont pas le tempérament de patron. Mais bien souvent ils ont reçu une éducation qui leur a appris à dominer les autres. Elle se fait davantage par la transmission d'un état d'esprit dominateur que par l'acquisition de connaissances spécifiques qui intervient plus tard dans le développement de l'héritier. Et c'est comme ça qu'on crée un milieu fermé qui a depuis longtemps reconstitué une nouvelle classe dominante, la classe bourgeoise, laquelle a remplacé l'aristocratie après la révolution française. Et cette classe devient de plus en plus impitoyable envers le petit peuple au point qu'elle finit par l'exploiter comme jamais il ne l'a été dans toute l'Histoire. Voilà, il s'agit de mécanismes qui sont en place comme les lois de la physique, aussi inéluctables.
La PDG de l'INA qui vient de claquer 40 000€ de frais de taxi et qui parle de "maladresse" vit elle en contact avec les réalités qui pèsent sur les Français moyens ou évolue-t-elle dans une bulle ? Vous avez la réponse dans la question.
Mais tout peut être remis en cause par un soulèvement qui apparaîtrait comme une vague venue du fond de la mer. C'est cette accumulation d'abus en tous genres qui amène à une prise de conscience. Le problème est que ces informations ne sont pas diffusées en boucle dans les médias, c'est le moins qu'on puisse dire.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 14:20

Football :
En lisant l'article facebook de Philippe Poutou, j'apprends que le nouveau stade de Bordeaux se construit avec une main-d'oeuvre venue d'Espagne et qui n'a pas été payée depuis janvier date de son arrivée sur le chantier. Leurs familles restées au pays connaissent la faim, les coupures d'eau de gaz, d'électricité et les expulsions.
Les politiques locaux (les UMPSFN) restent de marbre,on ne les entend pas. Des manifestations de soutien ont eu lieu, bien encadrées par les CRS.
Vous comprenez maintenant pourquoi ces patrons pleurent comme des madeleines contre le code du travail ? Ils veulent pouvoir faire ça avec des travailleurs français. Du travail il y en a, il suffit de supprimer les salaires, c'est tout simple. Et puis comme ça les actionnaires seront contents, ils se goinfreront avec encore plus d'argent public, celui de nos impôts. Ils réclament la liberté du renard dans le poulailler. Ils ne supportent plus le moindre contrôle de leurs activités se plaignant que cela étouffe leur liberté d'entreprendre*. Quand il n'y aura plus aucun fonctionnaire dans le pays vous paierez encore plus d'impôts qu'aujourd'hui. Et qui sait ce qu'on trouvera dans les lasagnes au boeuf quand il n'y aura plus personne pour les contrôler ?
*dans leur définition du mot "entreprendre" on pourrait aussi inclure la préparation et l'exécution du hold-up d'une banque, cela reviendrait au même, puisqu'ils font déjà impunément des hold-ups sur les salaires ?


Révolution :
elle ne viendra pas d'en bas vu que le premier qui remue un sourcil se fait massacrer par les robocops et sera bientôt arrêté au premier mot de travers.
Elle ne viendra pas d'en haut, ça beaucoup de monde l'a compris.
Elle viendra par les côtés. Soit la nature va la mener et ça fera mal parce qu'elle tapera dans le tas. Soit c'est la logique du système elle-même qui mènera à sa perte et imposera de prendre des mesures salutaires mais après avoir payé un prix très lourd en termes de barbarie.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 10:51

Elle était bien cette nouvelle manifestation de Nancy, organisée par les syndicats pour canaliser la grogne sociale. Pour une première manif de printemps il y avait du monde. C'était l'occasion de réentendre les grands classiques du slogan.
Les militants du NPA de Meuse et ceux de Nancy étaient là même si peu d'entre eux portaient des drapeaux.
Bon il s'agissait de protester contre la politique d'austérité menée non seulement par notre gouvernement qui n'a de socialiste que son enseigne mais aussi contre la loi Macron qui va imposer directement ou indirectement de nouveaux sacrifices à ceux qui n'ont que leur force de travail à vendre et à ceux qui survivent grâce aux dispositifs d'entraide.
Ainsi chacun repartira chez soi en se disant qu'elle était belle cette manif et puis on reprendra le collier, on n'aura pas remis en cause ce système pourri autrement que par des slogans rabâchés. La cocotte-minute a juste sifflé un peu.

La vidéo qui vous met devant un choix.

Voir les commentaires

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:33

Les cons de droite (et d'extrême) veulent faire bouffer du porc aux gosses dans les cantines; tant qu'ils y sont ils pourraient aussi essayer de leur faire bouffer des épinards. Une campagne électorale qui se fait sur la bouffe dans les cantines. Il n'y a pas d'autres problèmes ? Putain la nullité de ces politicards.

Bon je m'arrête là je vais encore m'énerver.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 15:46

Ceci est un essai pour vérifier s'il est possible de supprimer la pub de la page du blog.

Voir les commentaires

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 15:59
Le NPA de Meuse prépare le congrès

Je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet si ce n'est que nous avons débattu puis voté pour les textes, amendements, motions, etc... Je ne sais pas si je peux faire état ici des résultats, il faut d'abord à mon avis qu'ils soient parvenus à qui de droit. Tout ce que je peux dire c'est que nous avons été efficaces, les discussions n'ont pas généré de longs discours interminables.

Avec cet article je teste la nouvelle interface d'administration du blog.

Si vous lisez ceci avec une image c'est que j'y suis parvenu.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 10:46

A part les religions du livre, il en existe beaucoup d'autres, leur nombre n'est limité que par l'imagination des hommes. Il existe par exemple la secte des adorateurs de l'oignon. Quand vous en mangez un vous commettez un sacrilège pour eux. A tout instant on est forcément dans le blasphème par rapport à une religion existante ou ayant l'intention d'exister.

On a parlé récemment de la validité légale du blasphème en Alsace Moselle où il existe un fossile de texte de loi le concernant, non supprimé à cause de l'annexion allemande. Comment définir légalement le blasphème dans un pays laïque sachant que c'est le religieux seul qui peut en établir les limites, fondées uniquement sur des croyances non vérifiées ni vérifiables ? C'est logiquement et juridiquement impossible.

On voit bien que là où on condamne pour blasphème c'est pour défendre non une religion mais l'ordre établi par les puissants qui dirigent leur pays avec une main de fer. La religion est le principal instrument de leur pouvoir. Ils en financent les excès.

riches

Je me rappelle dans les années soixante on voyait des jeunes en robe de moines, crânes rasés sauf une petite mèche, scander toute la journée "haré krishna !". Des jeunes déboussolés qui ont abandonné leurs études et leur famille pour traîner dans les rues et agitter leur clochette. J'ai encore les livres de Roger Ikor* qui s'est livré à une guerre contre les sectes dont l'une lui a pris son fils. 

Alors quand je vois ce prédicateur barbu s'exclamer que l'on doit faire passer le prophète avant sa propre famille, où est la différence ? Alors là je préfère largement ceux qui agittaient des clochettes, ils étaient moins dangereux. 

Pourquoi ces musulmans qui se disent d'une religion de paix et de tolérance ne prononcent jamais de condamnation contre ceux qui en leur nom égorgent des centaines d'innocents au Nigéria ou en Irak ? Je n'ai pas lu un seul commentaire là-dessus sur les réseaux sociaux. Non, quand ils s'émeuvent c'est contre des dessins. Je sais qu'il ne faut pas mettre tous les musulmans dans le même sac. Ils sont comme nous : quand ils pratiquent c'est sereinement et le plus souvent aussi de façon festive. Et puis hélas comme pour les cathos il y en a qui ne sont plus sur le message d'amour initial mais plutôt dans la haine des autres.

Vu de l'extérieur par des personnes peu instruites, ce monde paraît inquiétant tant qu'il condamne des dessins AVANT (ou plutôt que) de condamner des égorgements de masse. 

Je sais très bien que les manifestations dans les pays musulmans sont manipulées, que la masse des gens s'en foutent, leur préoccupation première est de se procurer de quoi BOUFFER. Donc en les incitant à s'énerver on cherche à leur faire oublier leur misère et que les révolutions du printemps arabe n'ont pas changé grand chose. On assiste à un retour de bâton religieux en désignant des boucs émissaires.

En attendant il reste pour moi une certitude (j'en suis bardé, je suis un mec hyper borné) :

la liberté d'expression n'est pas négociable, elle EST, tant qu'elle ne consiste pas en propos visant à dénigrer des personnes pour leurs appartenances. Là je vise Dieudonné qui s'en prend aux Juifs. Comme les musulmans, les Juifs ne sont pas à mettre tous dans le même sac. Il y en a beaucoup dans le monde qui condamnent la politique d'Israel. 

Ils ont brûlé des drapeaux d'Israel. J'attends de voir des musulmans brûler des drapeaux de Daech.  

*Roger Ikor : La tête du poisson (Albin Michel) Je porte plainte (Le Livre de Poche).

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 18:53

D'après un sondage BVA pour la Dépêche du Midi, une majorité de Français serait favorable au travail le dimanche. Mais ils sont tout aussi nombreux à ne pas souhaiter travailler eux-mêmes ce jour-là. 

Faut quand-même pas déconner.

Les patrons manifestent avec la cgt des patrons : le Medef. Ils sifflent parce que 40 milliards ça ne fait pas assez. Ils pleurent contre les cotisations sociales qu'ils ont rebaptisées charges.

Et le code du travail leur paraît trop lourd et imposant. Mais si je me réfère au Canard Enchaîné de cette semaine, "il existe en France 6000 dispositifs d'aides publiques aux entreprises, représentant 60 milliards d'euros de financements annuels octroyés par environ 1000 guichetsd'accès". A côté de ça et des dispositifs d'allègements fiscaux, le code du travail ressemblerait soudain à un flyer.

Le patron de chez Titan qui a renoncé à racheter Goodyear d'Amiens a déclaré que la France est devenue un pays communiste. Après avoir rencontré M. Macron. J'en suis sans voix (pas grave puisque j'écris).

Et pendant ce temps là les restaus du coeur galèrent.

 

Emploi :

84,2% des embauches se font maintenant en CDD. Et il y en a un, UMP bien sûr pour réclamer que la période d'essai d'un CDI passe à deux ans. Essayez quand vous êtes en période d'essai d'obtenir un prêt auprès d'une banque pour construire. Bah, positivons, ça permettrait de ralentir la dévastation des campagnes pour les couvrir de lotissements de "sam' suffit' moches comme tout.

 

Froid :

J'ai bien aimé celle-ci : il fait tellement froid qu'on peut voir des hommes politiques se promener avec les mains dans leurs propres poches.

M. Rompuy touche 700 000€ d'indemnité de départ de président de la commission européenne. Officiellement c'est pour faciliter son reclassement sauf qu'il a déjà largement dépassé l'âge de la retraite et qu'il touche encore une indemnité de parlementaire.

 

Fruits de saison :

septembre c'est le raisin, octobre c'est les pommes et les poires, novembre les châtaignes, décembre les sébilles. On ne fait plus dix mètres en ville sans entendre le cliquetis des boîtes en fer blanc qui invitent à y glisser quelques pièces pour les causes les plus variées. On monte même de grandes opérations soutenues en continu par les média de masse. Et puis accessoirement on sonne à la porte et je lâche quelques pièces pour des tombolas qui financent des voyages scolaires, j'achète des calendriers qui pourraient servir à tapisser tout un mur, 

Gling, gling le bruit des pièces dans les sébilles. Quand le rêve de Milton Friedman sera réalité il y aura aussi des quêtes pour financer l'école, la gendarmerie, l'hôpital, le bureau de poste. Mais on paiera toujours autant d'impôts pour financer les aides aux entreprises, voir plus haut.

 

Logement :

les loyers à Paris sont deux fois plus élevés que ceux de la ville la plus chère d'Allemagne : Munich.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 12:18

Etat :

la propagande de masse que nous subissons réclame toujours moins d'état. Tout ce qui rapportait peu ou prou à l'Etat a été privatisé ou va l'être. Cet argent qui ne rentre plus, c'est les modestes travailleurs qui doivent désormais le débourser. Il suffit de proclamer aux gens qu'ils ont vécu au dessus de leurs moyens, de les culpabiliser et de les faire passer à la caisse pendant que des actionnaires engrangent des sommes qui s'accroissent avec des progressions à deux chiffres d'une année sur l'autre.

Le "moins d'Etat" se traduit par des actions qui suppléent aux carences provoquées et voulues des collectivités. Maintenant pour la moindre maladie qui nécessite des recherches médicales poussées on recourt à la charité publique. Des sébilles se tendent partout et leur cliquetis résonne dans les rues passantes. Tous les dix mètres des mains se tendent pour réclamer une obole qui permettrait de financer la recherche contre telle ou telle maladie.

Bientôt le téléthon, encore un truc qui nous vient d'outre Atlantique, va emplir les médias et arriver au premier plan des sujets d'actualité. On mettra en évidence telle ou telle manifestation originale ou nouveauté qui permettrait de remplir les caisses de cette tirelire clinquante. On verra des personnages connus tenter de nous émouvoir, eux qui ont pour la plupart déjà bien mis leur propre fortune à l'abri du fisc, faut quand-même pas déconner.

 

Mouvements sociaux :

je revois ces engins répandre du lisier contre les façades des préfectures occasionnant des dégâts de plus de 

50 000 €. Mais sapristi il y a des numéros sur les tracteurs on peut retrouver facilement l'auteur de ces dégradations qui vont coûter bonbon aux contribuables. Ils le font donc en TOUTE impunité. Alors après ça on parle des "casseurs" qui ont barbouillé la vitrine d'une banque voire simplement laissé un autocollant sur le mobilier ruabain. Des manifestants ont fait de la prison ferme pour s'être promené avec un fumigène à la main. C'est dingo le contraste. On est dans un régime quasi dicatorial pour qu'il y ait une telle différence de traitement.

Les gros cultivateurs actuels sont moins des biologistes que des financiers qui stockent leur grain et le déstockent en fonction des variations des cours sur les marchés des céréales par exemple. Il reste beaucoup à dire mais pas aujourd'hui je vais m'énerver.

 

Contrats d'avenir et autres :

Juste un chiffre : seuls 7% des jeunes concernés ont bénéficié d'une formation qualifiante comme prévu dans le dispositif (c'est comme ça qu'on "vend" ces mesures). En tout cas 100% des emlpoyeurs signataires ont bénéficié des réductions de cotisations sociales, le superbe effet d'aubaine.

L'Etat fait un cadeau budgétaire de 300 millions d'euros aux instance du foot et retranche 400 millions d'euros de dotation à l'Education Supérieure. Voilà un choix de société. Et ce rappel tombe bien à l'heure où on découvre un nouveau scandale dans le milieu du foot. 

 

Vocabulaire :

à la place du terme "acquis sociaux" on devrait plutôt parler de "conquis sociaux" vu que justement ils sont loin d'être des acquis quand on voit à quelle vitesse la bourgeoisie au pouvoir, quel que soit le parti en place, les retire à ceux qui en ont justement le plus besoin.

Carte non exhaustive des ZAD (zones à défendre) :

B2uuBgpIAAAxwC4

Comme vous pouvez le voir, ici en Meuse on écope de la pire merde qui puisse nous tomber sur la figure. Parce que là on en prend pour des générations et cela s'ajoute aux sacrifices des guerres. La Meuse est une terre sacrifiée. 

 

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de NPA-COMMERCY
  • : Compte rendu des activités du comité NPA de Commercy (texte et images). Exposé des opinions de ses membres. Débats internes et externes. Dates des prochains rendez vous.
  • Contact

A LA UNE

 

Deutsch

 

English

      Librairie du NPA :

27 rue Taine 75012 Paris

Tel : 01 49 28 52 44

http://la-breche.com/catalog

Le seul geste anti système; méfiez vous des imitations

 le-poing-leve-un-symbole-une-histoire

 BURE : PROCHAIN RENDEZ-VOUS à 

 

Contacts : Burestop 55 : 06 86 74 85 11

Bure Zone Libre : 03 29 45 41 77

EODRA : 06 16 27 14 91

Mirabel Lorraine Nature Environnement : 03 29 75 19 72 et 09 81 98 30 12

      poutou1

http://poutou2012.org/-Portrait

 

 

 

Le droit de la Presse étendu aux blogs par la Cour de cassation (site Rue89) 

 

Une application pour android qui permet d'avertir ses proches si on s'est fait arrêter dans une manif :

https://market.android.com/details?id=us.quadrant2.arrested

 

Producteurs locaux :

  Connaissez-vous Samuel et Nicolas Fromont ?

Maraîchers producteurs en agriculture raisonnée.

Les bons twitts de la semaine  (le coin du geek) :

Ces électeurs de gauche complexés par le #Fhaine qui te disent ils faut les comprendre , comprendre quoi le racisme ? l'antisémitisme ?

Grosse victoire du FN, présent au second tour dans 0,33% des villes.

Depuis un mois il y a UNE GREVE PAR JOUR EN ALLEMAGNE, pour les salaires et les conditions de travail.

"Voter, c'est se choisir un maître."

Élisée RECLUS (1830-1905)

François #Léotard appelle à bâtir un #mur contre le #FrontNational. On espère que cette fois il gardera les #factures de ses travaux.

En écoutant Harlem Désir je me dis qu'une branlée c'est pas suffisant, il en faudra au moins 4 ou 5 pour que ça rentre #FranceInter

Une petite américaine renvoyée de son école pour manque de féminité http://bit.ly/1l6C5ZE 

Propositions UMP contre chômage : Fin des 35H, contrat de travail précaire pour tous et indemnités chômage en baisse http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130426.OBS7274/l-ump-propose-de-liberer-le-travail-pour-revenir-au-plein-emploi.html …

8 millions de chômeurs en France mais Bruno Le Maire et l'UMP croient encore que c'est par manque de motivation.

suppression de la demi-part pour les veuves, votée sous Sarkozy mais effets douloureux maintenant.

La fortune de L.Bettencourt s'est accrue de 3,4 milliards € entre 2012 & 2013

Le coût annuel du RSA tourne autour de 3,8 milliards €

Des tigres mis à mort pour le plaisir de riches Chinois - Lindépendant.fr http://www.lindependant.fr/2014/03/27/des-tigres-mis-a-mort-pour-le-plaisir-de-riches-chinois,1864388.php …

Parlons du coût du #capital et des #actionnaires ! | RT @Inachi46400 Arrêtez de parler du coût du travail !

De toute façon, à partir du moment où il faut payer un salarié, c'est déjà trop cher... #MEDEFstyle

Lebranchu "les électeurs nous ont dit qu'on donne trop aux patrons" & "nous allons baisser les charges & c'est courageux" #Inter Consternant

Le #FMI a commencé à "aider" l'#Ukraine.

-10 % des effectifs de la fonction publique

gel des retraites et des salaires

hausse du prix du gaz

#DPDA a commencé l'émission sur ..25% de Français voudraient une Dictature 

-À six ans : « Je veux être astronaute ! » 

-À 22 ans : « C’est avec grand enthousiasme que je postule à votre stage non-rémunéré. »

Les arbres morts ne pourrissent pas à Tchernobyl, et c'est un vrai danger | Slate http://www.slate.fr/monde/85211/arbres-pourrissent-pas-tchernobyl-danger-nucléaire …

Le Royaume-Uni gagne 3 pts de PIB sur la France en adoptant le mariage gay à l'unanimité sans manifestations débiles.

La déflation arrive en Espagne. L'Europe sombre, mais nos dirigeants vont continuer comme ça, et encore plus vite.

Libye d'aujourd'hui plus vivable que celle de Khadafi ? L'Irak plus vivable que celui de Saddam ? L'Afghanistan des Talibans ? 3 fois non.

Attention si le #FN gagne dans votre ville, il faudra reculer votre montre de 74 ans. #mainsbrunes

Au moment où Merkel introduit le Smic en Allemagne, le brillant Pascal Lamy prône les petits boulots pourris à la Schröder #lagauche

Savoureuse #anagramme d'Etienne Klein : Les agences de notation ont pour anagramme La conne gestion des A http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-etienne-klein-publications-scientifiques-je-publie-donc-je-suis-2014-04-03 …

ARRÊTEZ de prendre le #PS ou #Hollande pour des débiles. Ne sont pas incompétents de Gauche, sont compétents de Droite 

Maison de la résistance à Bure :

 

Prendre contact avec : BZL  Bure Zone Libre

Tel : 03 29 45 41 77

mail : leherissonvengeur@gmail.com

  burezoneblog.overblog.com

 anti-aeroport

 

 

1989 38 1

 

PIAULE EMPLOI2-5-94c48







Chez votre marchand de journaux ou par abonnement, le journal du NPA

A lire absolument, tous les deux mois
siteon0


 

Recherche

Twitter

TWITTER
@commercynpa

FACEBOOK :
commercynpa

Archives

Nous contacter

06 22 05 09 24
claude.kaiser@stopbure.com
parti.commercynpa@laposte.net

Catégories