Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 13:45

Economie :

Les jours qui viennent s'annoncent intenses. Hollande s'apprête à annoncer les prochains sacrifices qui vont être imposés toujours aux mêmes. Il y en a pour 50 milliards quand-même, ça va saigner !

Les élections qui viennent de se dérouler ont apporté leur lot se surprises locales et de dégoût dans certaines villes. Ceux qui se sont abstenus ont été de bons soutiens indirects aux truands qui ont été réélus.

Que le PS se prenne une branlée, c'est une chose mais que les gangsters soient réélus en est une autre.

Je pense aussi aux habitants de certaines communes qui ne fument pas dans les lieux publics pour ne pas indisposer les autres mais à qui on va imposer une municipalité catastrophique. C'est le problème de la démocratie représentative. On vote pour quelqu'un qui va être le Maître pendant plusieurs années. Et vous savez ce que c'est l'intelligence d'une foule. On prend le plus con et on divise par deux. L'esprit moutonnier fait des ravages. Peu d'électeurs peuvent justifier leur choix par autre chose que des formules toutes faites entendues dans les médias (lues, on a déjà fait un écrêmage).

A Hénin Beaumont le "Bienvenue chez les Ch'ti" c'est râpé. Passons à autre chose.

 

Social :

Pendant les tempêtes de l'hiver, les agents d'ErdF ont mis le paquet pour rebrancher les milliers de foyers privés d'électricité. Et que font ces braves gens une fois que les éléments se sont calmés ? 

Il vont couper le courant aux sinistrés du libéralisme qui n'ont pas pu honorer leurs factures. Bon, ça demande quand-même moins de main d'oeuvre pour le faire, cependant on en fait beaucoup moins pour éviter cette situation.

 

Fric :

Cette semaine 14 lingots d'or ont été saisis à la frontière luxembourgeoise. J'imagine que si l'Etat en avait pris la moitié en impôts il y en a pour qui il restait de quoi vivre assez correctement. C'est pour ça qu'il ne faut pas se laisser attendrir par les riches qui pleurnichent sur leur feuille d'impôts. C'est inoui ce qu'il leur reste.

 

Environnement :

A Tchernobyl, les végétaux morts ne se décomposent pas normalement à cause des radiations. Cela occasionne une accumulation de matière sèche donc combustible. Imaginez le feu que cela peut donner provoquant une fumée radioactive qui ne s'arrêtera pas davantage aux frontières que le fameux nuage d'avril 86.

La catastrophe n'est décidément pas encore terminée.

 

Sociétal :

Au Royaume Uni le mariage pour tous vient d'être voté à l'unanimité sans provoquer de réaction dans les rues. C'est à des choses comme ça qu'on mesure le retard de la France sur bien d'autres pays en ce qui concerne l'évolutions des moeurs.

 

Chifres :

Le nombre de chômeurs de catégorie A et de plus de 50 ans a augmenté de 70% en quatre ans. C'est pour ça qu'on a reculé l'âge de la retraite ? Je constate que la bêtise de nos dirigeants dépasse largement la connerie idéologique des soviétiques.

 

Etranger :

L'Irak, l'Afghânistan et la Libye ne sont pas plus vivables aujourd'hui qu'avant l'arrivée de leurs libérateurs US pour instaurer la démocratie.

 

La Meuse bouge :

Notre devise étant celle des Kennedy (ne jamais se laisser abattre) nous Meusiens du sud constituons des groupes de réflexion, d'action, d'information du public.

Il y a déjà LA GRAINE qui diffuse un petit journal gratuit. Comme vous le savez elle rassemble des personnes d'horizons divers; le NPA de Meuse y participe et n'est pas forcément majoritaire parmi les intervenants.

Si vous ne l'avez pas eu dans votre boîte à lettres ou sur votre pare brise vous pouvez le demander aux coordonnées suivantes (pour le N°2) :

06 22 05 09 24

par mail :

lagraine55@riseup.net

Prochaine réunion à Ménil la Horgne le 2 avril

 

Prévoir aussi l'université de printemps qui aura lieu à Ménil ou Chonville le 20 avril (j'en reparlerai).

Les thèmes de réflexion susceptible d'être explorés sont (sous réserve)

-la Syrie (intervention possible d'un témoin de ce pays le 19);

-Anarchie ou communisme;

-Sortie du nucléaire;

-Spécisme ou antispécisme;

-Décroissance;

-Autogestion.

Dans l'immédiat, ce qu'il faut surtout savoir c'est que si on est intéressé il vaut mieux prévoir d'être libre le week-end des 19 et 20 avril.

10154072 758126387545969 255154386 n

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 19:52

 

 

MARÉE ROUGE EN DÉCEMBRE

 

 

 

La lutte de classe est capricieuse, désertant le pavé au point de

chambouler les repères et surgissant souvent lorsque l’on ne

l’attend plus. Elle n’est pas classable dans un bréviaire

quelconque et peut prendre des formes qui semblent saugrenues à ceux

qui ne raisonnent qu’en modèles préétablis. Le fait est qu’en

cette rentrée, les résistances contre la brutalité des attaques du

gouvernement, qui impose une cure d’austérité drastique à la

majorité de la population pendant qu’il bichonne le CAC 40 et les

banques, n’ont pas explosé là où on les attendait. La bataille

contre la nouvelle contre-réforme libérale des retraites n’a pas

vraiment eu lieu et c’est des lycées et de la Bretagne qu’ont surgi

les frondes antigouvernementales. Contre les expulsions de Léonarda et

de Khatchik, pour le droit à l’éducation qu’on ait ou pas des

papiers, la jeunesse a battu le pavé, et tenu tête à Manuel Valls, sa

rhétorique et sa pratique sarkozyste contre l’immigration. Et puis,

le vent s’est mis à souffler en Bretagne. Reprenant l’étendard des

Bonnets rouges du mouvement contre le papier timbré de 1675, imposé

par le pouvoir central et la féodalité, le peuple de Bretagne s’est

dressé contre les licenciements et l’injustice de l’écotaxe. Deux

raisons légitimes de lutter. L’écotaxe est une aberration tant du

point de vue social qu’écologique. Écologiquement, cette mesure qui

prétend participer à relocaliser les productions, taxe exclusivement

les routes non payantes, épargnant ainsi les grands axes autoroutiers

et le transport aérien. D’un point de vue social, ce sont donc les

petits qui seront ponctionnés. Sans parler du scandale de la

privatisation de la collecte de l’impôt par Ecomouv, dont le coût

est vingt fois plus élevé que celui du  service public. Quant à la

question de l’emploi, elle est au centre de la lutte bretonne, GAD,

Marine Harvest, Doux, Tilly Sabco… Les tentatives de récupération

patronale, de la droite voire de l’extrême droite soulignent un peu

plus l’enjeu de la course de vitesse qui est engagée entre cette « 

opposition  » réactionnaire au gouvernement et la nôtre, qui reste

à construire, à la gauche du gouvernement, celle du mouvement ouvrier,

du mouvement social et de la gauche non gouvernementale. Notre

engagement antiraciste et antifasciste à contrer pied à pied la

montée de l’extrême droite implique que nous ne désertions pas le

terrain. Il serait renforcé si notre camp se donnait les moyens de

construire ces luttes, les construire loyalement et les féconder

d’une orientation progressiste et anticapitaliste.

 

En Bretagne, de nouvelles manifestations à l’appel des organisations

syndicales sont en préparation pour l’emploi le 23 novembre. Une

autre des Bonnets rouges est programmée le 30. Jean Luc Mélenchon,

lui, propose de manifester à Paris le 1er décembre pour la

« révolution fiscale » et contre la hausse de la TVA. Si cette

initiative est conçue comme un désaveu de celle des bonnets rouges,

elle est condamnée d’avance. Si elle ne prend pas en compte la lutte

contre les licenciements, la lutte contre les expulsions, le racisme et

la politique d’austérité et si son caractère n’est pas nettement

antigouvernemental, elle n’aura pas de poids. Elle se réduirait à un

coup politique. Nous souhaitons que s’organise une marche unitaire qui

prenne appui sur les mobilisations en cours, cherche à les prolonger

pour les étendre et les faire converger.  Nous en serons alors sans

hésitation. Nous pensons qu’il est grand temps de construire une

mobilisation globale, complémentaire, tant dans sa dimension sociale

que politique  : pour une fiscalité anticapitaliste, contre

l’écotaxe et la hausse de la TVA, pour l’interdiction des

licenciements, l’arrêt des politiques d’austérité, et la fin des

expulsions d’enfants scolarisés. Le rouge revient à la mode. Qui

chez les anticapitalistes pourrait en avoir peur ? Une marée rouge

contre le gouvernement et sa politique au service du grand patronat,

voilà ce qu’il nous faut préparer au mois de décembre.

 

 

 

Christine Poupin

 

Philippe Poutou

 

Olivier Besancenot

 

Membres de la direction ET PORTE PAROLES du NPA

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 12:10

Le NPA Meuse exige l'arrêt immédiat du chantier de Bure et le départ de 
l'ANDRA

Comme vient de le révéler le cabinet scientifique indépendant GEOWATT 
devant le CLIS de Bure,  L'ANDRA a menti effrontément à toute la 
population.

La preuve est faite : il existe bien une très importante ressource 
géothermique exploitable à la verticale de Bure.

Or, depuis des années, l'ANDRA nous jure le contraire !

Car évidemment, il n'est pas très moral d'enfouir des ordures 
radioactives là où nos descendants ou nous mêmes pourrions avoir le 
besoin ou l'idée d'exploiter une ressource énergétique considérable et 
inépuisable.

L'Andra a triché dans ses rapports, a caché des éléments importants 
sans aucun scrupule,  la seule chose qui compte à ses yeux étant de 
finir sa sinistre besogne aux conséquences irréversibles.

Rappelons que l'Andra n'est pas indépendante ni impartiale puisqu'elle 
est financée avant tout par les producteurs de déchets nucléaires.
L'ANDRA n'est donc pas au service de la population, mais plutôt au 
service des intérêts financiers des industriels du nucléaire.
La meilleure preuve c'est que l'ANDRA se permet une fois de plus de 
nous raconter n'importe quoi.

Une question se pose alors: sur quoi d'autre l'Andra nous ment-elle ? 
Sur la sûreté géologique du site ? Sur les risques d'incendie ?

L'urgence est là : retirer aux tricheurs toute mainmise sur un sujet 
aussi important que la gestion des déchets nucléaires et leur danger 
pour le présent, l'avenir proche et le devenir des générations futures;

Une seule solution donc : la retraite anticipée de l'Andra et donc 
l'arrêt immédiat de Bure

Le NPA participera et appelle la population à participer à toutes les 
manifestations et actions quelles qu'elles soient, pour obtenir 
l'abandon de cette supercherie pseudo-scientifique.

Note du bloggeur : vous ne trouverez pas d'autre parti politique qui partage notre position sur Bure.

Lien : http://www.npa2009.org/node/39465

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 15:28

communiqué du NPA Meuse 21septembre 2013

 

COMMUNIQUE DU NPA MEUSE

 

SODETAL : DESINTEGRE AU MONOPOLY CAPITALISTE

 

1000 emplois sont supprimés chaque jour en France.

Aujourd'hui c'est en Meuse, notre petit département déjà bien sinistré, que frappe la folie capitaliste.

330 familles sur le carreau et toute cette souffrance à venir parce qu'on accepte la règle du jeu des puissants .

Que va-t-il rester à la Meuse ? Bure et les déchets nucléaires. Quelle joyeuse perspective !

 

Que vont pouvoir dire ou faire nos « décideurs » politiques locaux maintenant? Ils vont déverser des torrents de larmes de crocodile alors que c'est le système défendu par leurs partis qui est responsable de ce désastre ; Ils vont appeler à l'union sacrée , pousser des cris d'orfraie, accuser la concurrence internationale.

Mais ils sont les rouages et les exécutants zélés de cette machine à broyer.

Tout ce petit monde privilégié et bien pensant, de gauche comme de droite et jusqu'au FN n'a aucunement l'intention de remettre ce système capitaliste en cause. Ils en vivent et le défendent.

 

Et pourtant, tout le monde voit bien que nous sommes ici face à une conséquence de la lutte sans merci que se livrent entre eux les grands groupes pour augmenter leurs taux de profits. Ils font ce qu'ils veulent puisque tout leur appartient, usines, banques et réseaux commerciaux.

 

Rien ne changera tant que nous ne déposséderons pas ces grands groupes de leur pouvoir.

Il faut exproprier ces briseurs de vie, sans indemnité ni rachat, faire tourner nous mêmes nos usines sans ce parasitisme et construire une société ou nous serons nous même propriétaires et dirigeants des grands moyens de production.

Pas de repreneurs à part les travailleurs eux mêmes. Assez de se faire exploiter puis jeter. 

 

Le NPA Meuse, solidaire de la souffrance de tous les travailleurs, est au côté des SODETAL 

Nous appelons à la révolte de toute la population contre cette pseudo fatalité. Cette usine n'est pas seulement celle des travailleurs de SODETAL, c'est celle de tous les meusiens. Si les travailleurs décident de défendre leur usine, et quels que soient les moyens qu'ils emploieront, ils trouveront les militants du NPA à leurs côtés.

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:00

BURE: PREMIERE BATAILLE GAGNEE POUR LA DEMOCRATIE

Nos dirigeants ont l'habitude de mettre en place des petits rouages bien huilés:
des tables rondes, des réunions publiques, des instances de concertation, des
espaces de dialogue social, on enpasse et des meilleures.

C'est leur recette habituelle pour faire avaler toutes les potions amères de
leur politique au service des possédants et du système capitaliste.
La "démocratie sociale" qu'ils appellent ça.

Par exemple, ils décident d'augmenter la durée de cotisation pour les retraites
et ils convoquent les syndicats à leur "sommet social" pour essayer de trouver
comment ça sera le moins mal accepté par la population.

Et d'habitude ça marche. Les dirigeants syndicaux ou associatifs se ruent
dans les réunions,font des déclarations solennelles, pour au final au mieux,
oublier d'appeler à la mobilisation, au pire signer des textes contre les intérêts
des travailleurs et la population
 Mais cette fois,  le gouvernement et le lobby nucléaire viennent de tomber sur un os
à BURE où les gens du cru ont refusé de marcher dans cette petite combine.

Car tout le monde a bien compris que leur débat public, c'est du bidon! 
En gros, c'est : "Bure est déjà décidé, venez donner votre avis sur la profondeur
du trou et la largeur des alvéoles"

Du coup nous nous sommes  révoltés et plus de 200 opposants ont renvoyé à leurs
bureaux les doctes personnages cravatés qui venaient nous expliquer comment
il faut penser la démocratie.
Ces clones bouffis de suffisance n'ont pas l'habitude qu'on leur résiste;
ils ne comprennent même pas comment c'est possible

Aussi, pour reprendre leurs esprits, ont ils annulé les 2 prochaines réunions.
C'est ce qu'ils avaient de mieux à faire vu que notre colère est loin d'être retombée.

C'est donc une 1ère bataille gagnée pour la sauvegarde des générations futures,
mais ce n'est pas encore la victoire.

C'est pourquoi les militants du NPA appellent à poursuivre et amplifier
ce mouvement de contestation de l'ordre établi. Et à participer à toutes les
manifestations, que ce soit lors des prochaines réunions du faux débat public si
elles sont maintenues, ou que ce soit dans tous les autres cadres de manifestations
organisés par les associations.
 C'est une question de dignité.  Nous sommes légitimes et c'est même notre devoir
de nous opposer lorsque l'incurie et l'irresponsabilité des pouvoirs publics atteint
de tels niveaux.
 Nous avons commencé à reprendre nos affaires en main: continuons! On peut gagner!
Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 21:42

DEBAT PUBLIC SUR BURE ET LE NUCLEAIRE OU

DIALOGUE SOCIAL :

LA MEME MASCARADE INSUPPORTABLE

 

Le gouvernement via la commission du débat public, affirme consulter la population sur le projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse)

Ils savent pourtant déjà que nous sommes une large majorité à trouver monstrueux d'enfouir des produits aussi dangereux. Ils savent aussi car cela a déjà été exprimé, que les populations préfèrent un maintien en surface ou à faible profondeur, près des lieux de production, afin d'éviter les risques liés au transport et afin d'exercer un minimum de surveillance en attendant de trouver -peut être- une solution moins criminelle. Certes, il n'y a pas aujourd'hui de bonnes solutions pour les déchets nucléaires et c'est pourquoi le NPA propose, de façon chiffrée et détaillée, de sortir de cette énergie calamiteuse. Mais l'enfouissement est vraiment la pire des pires des voies: celle de l'abandon et de l'irresponsabilité totale.

Or, quels que soient les avis donnés ou les questions posées lors de ce pseudo débat, quelle que soit la majorité d'opinion qui se dégagera, les autorités, soumises au lobby nucléaire, reconnaissent déjà que le projet continuera jusqu'à son terme.

Dès lors à quoi bon perdre du temps et de l'énergie à noircir des cahiers d'acteurs dont aucun décideur ne tiendra compte ?

Réponse : pour la population, à rien du tout !

Par contre, pour les industriels du nucléaire et le gouvernement à leur service, c'est tout bénef ! Car si on participe, ils pourront dire que la démocratie s'est exercée et qu'il y a eu consultation et recueil des avis. Et ça, c'est très bon pour désamorcer la contestation.

 

Il en va de même dans une entreprise ou dans une administration lorsque les patrons ou la direction ont déjà décidé de supprimer les emplois et demandent aux représentants syndicaux de venir discuter de la manière la moins brutale de le faire.

Il en va de même lorsque le gouvernement et le medef convient les dirigeants syndicaux comme c'est le cas actuellement à venir débattre d'une nouvelle dégradation de nos retraites déjà décidée.

Lesdits dirigeants se précipitent dans le piège du dialogue social et légitiment ainsi le cadre défini par le gouvernement.

L'argument est toujours le même au final: on n'a pas le choix, sauvons les meubles !

 

Mais il en ira peut être différemment cette fois-ci pour le débat sur Bure puisque près de 40 associations ont compris toute la perfidie de la démarche gouvernementale, ont décidé de boycotter ce débat bidon, et de faire valoir leurs arguments en dehors de la mascarade institutionnelle.

 

Pour notre part au NPA , nous pensons qu'il y a toujours le choix et nous soutenons donc sans réserve ces associations. Nous dénonçons avec force et dégoût la fausse démocratie des gouvernements capitalistes qu'ils soient de droite ou comme aujourd'hui de gauche.

Ici, cette fausse démocratie est employée au service d'un véritable crime contre les générations futures : l'enfouissement des déchets radioactifs !

En mentant effrontément sur les risques de ce projet, en niant l'existence d'une ressource géothermique à la verticale de Bure, en arrosant les collectivités locales à coup de dizaines de millions, les autorités se montrent despotiques et non démocratiques . Ne leur accordons plus le moindre crédit !

De la même façon que nous appelons systématiquement les travailleurs et la population à prendre leurs affaires en main et à se lever en masse contre les injustices sociales, nous, militants du NPA, appelons à rejeter le faux débat public sur Bure et à manifester aujourd'hui et demain, toujours plus nombreux, comme à Notre Dame des Landes, contre ce sinistre projet.

 

C'est la seule façon de déjouer leurs manœuvres, de nous faire respecter, et de faire entendre la voix de la raison à des hiérarques qui ne comprennent que le langage du rapport de force.

Tout le reste, n'est qu'illusion et ce débat public n'est que poudre aux yeux.

 

 

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 16:14

Juste pour marquer le coup.

 

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 09:28

Voici une liste de suppressions d'emplois qui ont lieu un peu partout dans le monde. Il y en a comme ça toutes les semaines, cela indique que nous sommes vraiment en train de changer d'époque. Dans les années 70, F. Braudel évaluait la crise economique qui commençait alors. Il émettait deux hypothèses : soit nous étions dans un Kondratief descendant, donc suivi par une remontée de l'économie, soit dans une crise séculaire comme il y en a déjà eu dans l'Histoire et alors là on en prend pour des décennies et on va vers des bouleversements profonds. En 2013, 40 ans plus tard, le doute n'est plus permis, nous sommes bien dans la seconde hypothèse. Ce qui apparaît le plus évident c'est la fin progressive ou du moins la quasi disparition du travail salarié.

Voir la liste ci-dessous (au revoir et adieu jolies filles madrilènes...) sur le site de Jovanovic* :

- L'agence bien connue Reuters va sabrer 3.000 personnes, c'est dire si la presse va bien lire ici Talking Bizz 
- La CIA et le Pentagone virent 46.000 employés en CDD, contractuels, etc., lire ici CNN , merci à 

- Dans le même style, le gouvernement américain ne cotise plus aux caisses de retraite des fonctionnaires pour ne pas crever le plafond de la dette, ha ha ha, lire Bourso, merci à Mt Tacchi

- Symantec s'apprête à virer un minimum de 1.000 personnes lire ici Silicon Valley News 

- Unicredit en Allemagne se débarasse de 1.000 salariés lire ici Fox

- L'assureur italien Unipol sabre 2.200 salariés lire ici Reuters qui licencie aussi 

- Arcelor Mittal en Belgique flingue 1300 ouvriers lire ici Reuters 

- Le grand assureur australien QBE va virer 700 personnes lire ici The Australian. 

- Même la banque de Bob Marley, la Royal Bank Jamaica ferme des agences et vire 70 banquiers rastafaris lire ici Jamaica Observer 

- Lloyds Bank sabre 930 banquiers de plus lire ici Yahoo

- Allianz ferme Allianz Bank en Allemagne et supprime 450 emploislire ici reuters , merci à Mr Lepage

- La chaîne de magasins canadiens Zellers ferme et environ 7.000 personnes mis sur le carreau.lire ici CBC et ici TB newswatch, merci à Adams

- L'équipementier automobile allemand Benteler va supprimer 1800 emplois dans le monde lire ici CCFA , merci à Daniel 

- United Airlines vire 600 salariés administratifs cette fois lire ici The Tribune 

- La compagnie aérienne Swiss flingue 125 personnes, lire ici Bilan , merci à Mr Rousseau

- Lufthansa unité de maintenance va virer 650 ouvriers et ingénieurs lire ici Bloomberg 

- La compagnie aérienne Flybe met définitivement au sol 300 salariés lire ici NY Aviation et Southern Air, une autre compagnie en vire 120.

- 3M va "postiter" 300 lettres de licenciements lire ici Twin Cities 

- Les jouets Hasbro victimes de la crise et d'un très mauvais Noël 2012, vire 550 personnes lire ici Fox news 

- Barclay Asia va se débarasser de 200 personnes lire ici Reuters 

- Rolls Royce ferme son usine à Ansty en angleterre, 375 ouvriers sabrés lire ici le Daily Mail

- Le papetier américain International Paper vire 80 ouvriers 

- J'en ai déjà parlé, mais cette fois la chaîne Blockbuster Video ferme 300 boutiques de plus, ce sont donc exactement 3.000 personnes virées), lire le WSJ ici 

- Le Financial Times vire 25 personnes lire ici Marketwatch 

- Le Suisse Abb va fermer son site soleurois de Deitingen et 145 personnes vont perdre leur emploi lire ici 20 minutes , merci à Mr Valverde

- L'usine Goodyear à Amiens ferme et 1250 personnes iront à Pôle Emploi lire ici le Figaro et ici le Monde, merci aux lecteurs

- Clestra Métallurgie Sidérurgie va supprimer 108 postes lire ici Usine Nouvelle, merci à mr Rousseau

- NXP supprime 81 postes en France dont 80 à Colombelles près de Caen lire ici France 3 , merci à Mr Lepage

- 72 emplois supprimés chez Huntsman lire ici 20 Minutes , merci à mr Lepage

- SFR menace de détruire 5000 emplois dans la course à la 4G lire ici , merci à Mr Lepage

- Le Belge Electrabel annonce un plan d'économies et supprime 245 postes lire ici le Quotidien du Luxembourg , merci à mr Lepage

- L'équipementier automobile MPAP va se séparer de 53 salariés lire ici usine Nouvelle , merci à Mr Rousseau

- La Banque Populaire Occitane envisage "300 départs volontaires dans le réseau ces prochaines années pour retrouver des bénéfices suffisants afin d'atteindre les 8% de fonds propres réclamés par Bale3", merci à mon lecteur Daniel.

- Grandeco : 162 salariés menacés car la direction belge du groupe Grandeco a annoncé la cessation de paiement de sa filiale française (ex Grantil) lire ici L'Union , merci à mon lecteur

- Kme (ex-Tréfimétaux) à Fromelennes, suppression de douze postes administratifs, ainsi que la mise en veille (ou l'arrêt ?) de la fonderie, où travaillent 68 salariés lire ici , merci à mon lecteur

*oui, je sais...

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:17

Attention à la manière dont les médias vont présenter le mouvement. Ici nous donnons la parole à ceux qu'on n'écoutera pas.

Ci dessous un petit point vite fait sur la grève de demain:

1) La grève de demain à la SNCF sera notre première depuis la
défaite des retraites en 2010.
 Ce sera aussi, si j'ai oublié personne, la première grève nationale
d'un secteur depuis l'arrivée d'Hollande au pouvoir.

2) Cette grève arrive dans un contexte général marqué par les
licenciements.
Paradoxalement, la SNCF semble "la seule" entreprise épargnée sur ce
terrain. En effet, Pépy (notre PDG) a annoncé le recrutement de 40 000
personnels d'ici 2017, dont 10 000 embauches en 2012.
 Dans la réalité, 5 300 recrutements sont budgétisés en 2012 pour 6
900 départs, soit 1 600 emplois de supprimés. Quant aux 10 000
embauches, ce sont des recrutements réalisés au niveau du Groupe SNCF
(923 filiales pou un total de 235 000 salariés, dont 151 000 pour
l’EPIC SNCF) (chiffres CGT).
 A cela il faut rajouter les 30 000 emplois supprimés en 10 ans...
Bref, non seulement il n'y a pas de créations d'emplois mais la SNCF ne
remplace même pas les départs à la retraite qui vont être nombreux
d'ici 3-5 ans (effet différé de la réforme des retraites!)

3) Pourtant, il y a une charge de travail supplémentaire réelle. En
schématisant à l’extrême: quand les gens n'achètent plus de
voitures ou ne les prennent plus... ils prennent le train! Ou encore, 
en
Ile de France, de plus en plus de longs trajets domicile-travail, 
etc...
= augmentation du trafic voyageur.

4) Sur les difficultés de la grève de demain:
- On peut craindre que pour pas mal de collègues les annonces de la
direction auront un impact: "a_près tout quand on voit ce qui se passe
ailleurs, on s'en sort pas si mal, on va pas se plaindre_"
 - De plus en plus de collègues sont embauchés en CDD, en CDI sans
être au statut, mais on a aussi des nouveaux embauchés pas encore
commissionnés qui ne feront pas grève demain, sans compter ceux
embauchés dans les filiales.
 - Comme partout ailleurs: les problèmes de fric, de crédits, de
découverts, de conjoint-e au chômage, d'études a financer pour les
enfants, etc.... Si la question des salaires apparait très forte dans
le mécontentement actuel, elle est aussi un frein dans la possibilité
concrète de faire grève.
 - Les entraves au droit de grève imposées par Sarkozy sont réelles.
- Bien que quelques conflits locaux existent toujours dans la boite,
l'année 2011 a vu le nombre de jours de grèves dégringolé: 0,47 jour
de grève par cheminot contre 3,78 jour de grève par cheminot en 2010
(grève retraites)
 - De nombreux militants de Sud Rail, actifs dans la préparation d'une
grève, étaient en congrès toute la semaine dernière.

5) Enfin, bien sûr, rien n'est fait par les centrales pour tenter de
relier un tant soit peu les quelques bagarres qui existent. Même à Air
France, il y aura grève... mais après demain! Bref, aucune vision
d'ensemble.

6) Dans ce contexte, à première vue selon les remontées des
camarades, la grève semble inégale selon les endroits.
La ou des revendications locales ont réussit a s'agréger au préavis
national, ça semble plutôt bien prendre. Dans ces cas, il peut y avoir
entre 70 et 100% de D2I (déclaration pour se mettre en grève 48h à
l'avance) avec dans certains endroits des préavis reconductibles et
donc des AG. Dans le contexte, c'est plutôt pas mal!
 Par ailleurs pas mal de cheminots, non soumis aux D2I, se décideront
ce soir en regardant les infos...
 Nous sommes encore dans une perspective/dynamique de "reprise de
confiance" depuis le mouvement de l'automne 2010.


Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:53

Les élections, c'est du passé et le mot "changement" on le met dans une boîte qu'on ferme avec de l'adhésif de déménageur et on monte le tout au grenier. La fête est finie, on range les guirlandes.

 

Le discours de politique générale de J.M. Ayrault mardi dernier était un festival de phrases creuses pour annoncer une volonté de redressement budgétaire en d'autres termes, la continuité de la rigieur imposée au plus grand nombre. L'austérité, comme le nuage de Tchernobyl ne s'arrêtera pas aux frontières de la France. La politique mise en oeuvre par le gouvernement précédent va continuer avec simplement un habillage différent (ou avec vaseline si vous préférez).

Quand marilise Lebranchu annonce pour les fonctionnaires "un grand moment de rigueur", il va de soi qu'elle s'adresse au monde de la finance. Quand elle passe sur France Inter, elle s'adresse aux gueux qui écoutent la radio. Là il faut qu'elle relativise ses propos. Le métier de politique est un permanent exercice de style qui force à adapter son discours à l'auditoire.

Je me souviens d'un type qui annonçait fièrement : "moi je suis socialiste, c'est à dire de la gauche réaliste et dirigeante". Le mot "réaliste", je l'ai compris tout de suite.

Il apparaîtra de plus en plus clairement dans les mois qui vont suivre que le changement c'est pas encore gagné. Et ceux qui le souhaitent ardemment mais qui manquent de formation politique se tourneront alors en masse vers les fausses solutions.

 

Aujourd'hui on ne voit plus le clergé, la noblesse et le tiers état mais le gouvernement (qui promet un monde meilleur), les banques (suceuses de sang) et les citoyens (ceux qui portent les autres sur leurs épaules). Rien n'a changé. En 1789 il n'y avait pas Cannes Roland Garros ni le Tour de France pour endormir les gens mais il n'y avait pas non plus internet. Que va-t-il se passer ? Les historiens en discuteront plus tard. J'ai quand-même tendance à penser que le moteur des révolutions c'est les estomacs vides. Et là ils pourront toujours organiser une coupe du monde tous les ans... Ce qui fait qu'on mange encore, c'est le pétrole qui fait rouler les tracteurs et qui est la base des engrais et produits de traitements des cultures. Ce que nous mangeons c'est disons-le économiquement, du pétrole transformé. Ca ne durera pas éternellement, il y aura un retour en masse vers la terre, ce qu'il en restera.

 

C'était intéressant hier soir sur Arte, l'histoire de la Chine de Mao. Un passage m'a fait réfléchir. Comme avec Sarkozy (il a lu le petit livre rouge ?) il fallait des RESULTATS, dans les pays staliniens il y avait des plans, des objectifs à atteindre. Et il valait mieux les atteindre. Alors on trichait. On plantait le riz tout serré pour obtenir les rendements exigés, résultat tout crevait étouffé. Finalement les mêmes erreurs sont toujours commises quelque soient les contextes ou les idéologies en place. On n'apprend rien et c'est même surprenant de voir que ceux qui ont la critique la plus entraînée contre les régimes staliniens, finissent par commettre les mêmes erreurs. J'en conclus que leur rejet n'est pas argumenté mais épidermique pour en arriver à faire les mêmes conneries (Sarkozy ne fait pas mieux que Mao).

Repost 0
Published by NPA-COMMERCY - dans information
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de NPA-COMMERCY
  • : Compte rendu des activités du comité NPA de Commercy (texte et images). Exposé des opinions de ses membres. Débats internes et externes. Dates des prochains rendez vous.
  • Contact

A LA UNE

 

Deutsch

 

English

      Librairie du NPA :

27 rue Taine 75012 Paris

Tel : 01 49 28 52 44

http://la-breche.com/catalog

Le seul geste anti système; méfiez vous des imitations

 le-poing-leve-un-symbole-une-histoire

 BURE : PROCHAIN RENDEZ-VOUS à 

 

Contacts : Burestop 55 : 06 86 74 85 11

Bure Zone Libre : 03 29 45 41 77

EODRA : 06 16 27 14 91

Mirabel Lorraine Nature Environnement : 03 29 75 19 72 et 09 81 98 30 12

      poutou1

http://poutou2012.org/-Portrait

 

 

 

Le droit de la Presse étendu aux blogs par la Cour de cassation (site Rue89) 

 

Une application pour android qui permet d'avertir ses proches si on s'est fait arrêter dans une manif :

https://market.android.com/details?id=us.quadrant2.arrested

 

Producteurs locaux :

  Connaissez-vous Samuel et Nicolas Fromont ?

Maraîchers producteurs en agriculture raisonnée.

Les bons twitts de la semaine  (le coin du geek) :

Ces électeurs de gauche complexés par le #Fhaine qui te disent ils faut les comprendre , comprendre quoi le racisme ? l'antisémitisme ?

Grosse victoire du FN, présent au second tour dans 0,33% des villes.

Depuis un mois il y a UNE GREVE PAR JOUR EN ALLEMAGNE, pour les salaires et les conditions de travail.

"Voter, c'est se choisir un maître."

Élisée RECLUS (1830-1905)

François #Léotard appelle à bâtir un #mur contre le #FrontNational. On espère que cette fois il gardera les #factures de ses travaux.

En écoutant Harlem Désir je me dis qu'une branlée c'est pas suffisant, il en faudra au moins 4 ou 5 pour que ça rentre #FranceInter

Une petite américaine renvoyée de son école pour manque de féminité http://bit.ly/1l6C5ZE 

Propositions UMP contre chômage : Fin des 35H, contrat de travail précaire pour tous et indemnités chômage en baisse http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130426.OBS7274/l-ump-propose-de-liberer-le-travail-pour-revenir-au-plein-emploi.html …

8 millions de chômeurs en France mais Bruno Le Maire et l'UMP croient encore que c'est par manque de motivation.

suppression de la demi-part pour les veuves, votée sous Sarkozy mais effets douloureux maintenant.

La fortune de L.Bettencourt s'est accrue de 3,4 milliards € entre 2012 & 2013

Le coût annuel du RSA tourne autour de 3,8 milliards €

Des tigres mis à mort pour le plaisir de riches Chinois - Lindépendant.fr http://www.lindependant.fr/2014/03/27/des-tigres-mis-a-mort-pour-le-plaisir-de-riches-chinois,1864388.php …

Parlons du coût du #capital et des #actionnaires ! | RT @Inachi46400 Arrêtez de parler du coût du travail !

De toute façon, à partir du moment où il faut payer un salarié, c'est déjà trop cher... #MEDEFstyle

Lebranchu "les électeurs nous ont dit qu'on donne trop aux patrons" & "nous allons baisser les charges & c'est courageux" #Inter Consternant

Le #FMI a commencé à "aider" l'#Ukraine.

-10 % des effectifs de la fonction publique

gel des retraites et des salaires

hausse du prix du gaz

#DPDA a commencé l'émission sur ..25% de Français voudraient une Dictature 

-À six ans : « Je veux être astronaute ! » 

-À 22 ans : « C’est avec grand enthousiasme que je postule à votre stage non-rémunéré. »

Les arbres morts ne pourrissent pas à Tchernobyl, et c'est un vrai danger | Slate http://www.slate.fr/monde/85211/arbres-pourrissent-pas-tchernobyl-danger-nucléaire …

Le Royaume-Uni gagne 3 pts de PIB sur la France en adoptant le mariage gay à l'unanimité sans manifestations débiles.

La déflation arrive en Espagne. L'Europe sombre, mais nos dirigeants vont continuer comme ça, et encore plus vite.

Libye d'aujourd'hui plus vivable que celle de Khadafi ? L'Irak plus vivable que celui de Saddam ? L'Afghanistan des Talibans ? 3 fois non.

Attention si le #FN gagne dans votre ville, il faudra reculer votre montre de 74 ans. #mainsbrunes

Au moment où Merkel introduit le Smic en Allemagne, le brillant Pascal Lamy prône les petits boulots pourris à la Schröder #lagauche

Savoureuse #anagramme d'Etienne Klein : Les agences de notation ont pour anagramme La conne gestion des A http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-etienne-klein-publications-scientifiques-je-publie-donc-je-suis-2014-04-03 …

ARRÊTEZ de prendre le #PS ou #Hollande pour des débiles. Ne sont pas incompétents de Gauche, sont compétents de Droite 

Maison de la résistance à Bure :

 

Prendre contact avec : BZL  Bure Zone Libre

Tel : 03 29 45 41 77

mail : leherissonvengeur@gmail.com

  burezoneblog.overblog.com

 anti-aeroport

 

 

1989 38 1

 

PIAULE EMPLOI2-5-94c48







Chez votre marchand de journaux ou par abonnement, le journal du NPA

A lire absolument, tous les deux mois
siteon0


 

Recherche

Twitter

TWITTER
@commercynpa

FACEBOOK :
commercynpa

Archives

Nous contacter

06 22 05 09 24
claude.kaiser@stopbure.com
parti.commercynpa@laposte.net

Catégories